Portraits d'engagés à l'Ufcv

Portraits d'engagés

Portraits d'engagés

  
Henri Levé
Directeur de séjours et formateur Bafa
Henri est engagé à l’Ufcv depuis de nombreuses années en tant qu’animateur, directeur de séjour et formateur Bafa. Dans son portrait, il évoque sa passion, les rencontres et expériences enrichissantes qui ont jalonné son parcours. Il nous parle également des valeurs partagées par les univers du sport et de l’animation.

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Henri, je suis originaire de Picardie et installé en Haute-Savoie depuis 2012. Je travaille dans les domaines du foot, du ski, de l’enseignement et de l’animation.

J’ai rapidement adhéré à l’animation, et je reviens chaque été dans notre belle Picardie pour continuer à m’immerger dans ce monde ! C’est également l’occasion de revoir et d’accepter de nouvelles missions avec des personnes que j’apprécie. C’est toujours avec beaucoup d’enthousiasme que j’attends cette période estivale !


Qu
’est-ce qui t’a amené à te lancer dans l’animation ?

Je souhaitais travailler dès 16 ans et l’animation s’est présentée à moi, tout simplement. La suite : de belles rencontres et des expériences enrichissantes m’ont permis d’entretenir cette passion, toujours bien présente !

 

En quoi consiste ton engagement à l’Ufcv ? 

J’ai débuté par différents postes d’animateur, directeur en séjours de vacances, et parallèlement je suis devenu formateur Bafa. Ces dernières années, j’ai été plutôt polyvalent ! J’ai aidé à la logistique, à la gestion des camps fixes, des sons et lumières, d’ateliers cirque…

 

Quel est ton meilleur souvenir d’engagé ? 

J’ai beaucoup de bons souvenirs avec l’Ufcv, que ce soit en tant qu’animateur, directeur ou formateur. C’est d’ailleurs ce qui est très intéressant avec cette association : on peut évoluer sur différents terrains, occuper différents postes. Le meilleur souvenir reste cependant un séjour en Irlande avec une équipe de folie ! 

 

Tu remontes chaque été de la montagne aux Hauts-de-France avec un nouveau défi pour l’Ufcv ?

Oui, c’est bien vrai ! Je l’ai évoqué précédemment : j’aime les challenges et je pense être polyvalent, alors j’accepte avec plaisir !

 

Que dirais-tu à quelqu’un pour qu’il rejoigne l’Ufcv ? 

Tu veux avoir des choses à raconter ? Viens à l’Ufcv ! On tient peut-être un nouveau slogan ?

Si l’on veut se sentir utile, s’engager ou travailler dans le domaine de l’humain, ou de la jeunesse comme moi, c’est bien à l’Ufcv qu’il faut se trouver ! Comme je le dis souvent aux stagiaires ou animateurs : « Vous avez juste la chance d’animer les vacances de ces enfants ! » Je pense que c’est une assez belle motivation !

 

Est-ce que tu as d’autres projets en lien avec l’animation ?

Des emplois, même ! Je gère une école de foot qui accueille des jeunes de 5 à 17 ans ; on est « éducateurs » mais il y a beaucoup d’animateurs dans ce rôle. Les similitudes sont nombreuses entre l’animation et les clubs de sports !

Le côté animation est très présent dans mes interventions, que ce soit dans le ski ou le foot. Les stages, les séjours à vélo, les échanges avec le club picard de mon enfance, les sorties extra foot ou ski ont souvent un parfum de colo. Beaucoup de valeurs sont partagées par ces deux univers, alors je m’y retrouve facilement !

 

Quelque chose à ajouter pour le mot de la fin ?

Alors, qu’est-ce qu’on fait cet été ?!

Ce portrait vous a plu ? Ceux-ci pourraient également vous intéresser :


Découvrez le portrait de Jason Laroche, formateur Bafa
Découvrez le portrait de Françoise Guignaud, formatrice Bafa-d