Participer à la construction d'une société inclusive

L'Ufcv s'engage à participer à construire une société inclusive pour un mieux vivre ensemble

Par son souhait de faire de ses accueils collectifs de mineurs des espaces inclusifs, l’Ufcv revendique l’accès aux loisirs et vacances pour tous, et s’engage en faveur d’une société plus juste et ouverte sur les différences.


L’inclusion, un concept qui vise à créer une interdépendance positive entre les différents acteurs des temps d’animation

L’inclusion consiste à créer des conditions favorables qui permettent à un enfant d’être dans un groupe avec ses différences et lui faire vivre un temps de loisirs qui respecte son rythme et ses particularités.
Un accueil planifié et structuré, réfléchi et anticipé avec chaque partie prenante permet une intégration positive. Notre conception s’inspire de la définition de Madeleine Grawitz qui précise que l’intégration désigne « un ensemble d’interactions entre les membres provoquant un sentiment d’identification au groupe et à ses valeurs ».


Des intentions fortes au bénéfice de tous

La volonté de l’Ufcv de favoriser l’accueil d’enfants ou de publics différents au sein des accueils collectifs de mineurs permet à tous de se côtoyer, de vivre ensemble dans le respect et l’apprentissage des différences. Comme Charles GARDOU, nous considérons que l’inclusion doit autoriser « chacun à apporter sa contribution à la vie sociale (par) toute une gamme d’accommodements, […] pour garantir l’accessibilité des dispositifs, ressources et services collectifs ». Notre démarche d’inclusion incite chaque acteur à réinventer les vacances et les temps de loisirs, à se remettre en question pour prendre véritablement en compte les besoins de chacun afin de transformer l’accueil en une expérience collective riche et constructive.

Réinventer les vacances signifie accueillir, planifier, organiser et créer en prenant en compte trois paramètres : les besoins de l’enfant ou de la personne intégrée, les demandes des inscrivants ou des familles, les besoins et compétences des parties prenantes impliqués dans l’inclusion. Cette démarche, pour être efficace, doit être simple et s’appuyer autant sur des savoir-faire que sur la conviction de chacun de contribuer à un projet social équitable.

S’engager à mettre en œuvre l’inclusion, c’est investir pour une société plus juste et plus respectueuse ; c’est aussi donner l’opportunité d’éclairer les différences pour mieux se connaître, mieux vivre ensemble et c’est être l’agent facilitateur et le médiateur de trois réalités qui se croisent. L’inclusion, c’est un moyen de changer le regard sur la différence.


Les recommandations des politiques sociales

Le positionnement de l’Ufcv s’appuie sur les réformes de 2002 et 2005 concernant les politiques sociales en direction des personnes handicapées. La loi « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » adoptée le 11 février 2005, met au premier plan la compensation du handicap, l’accessibilité pour tous, l’intégration et la scolarisation des enfants et adolescents handicapés. Plus précisément, dans l’univers de l’animation, la législation apparaît sous forme de recommandations pour favoriser l’accueil en centres de vacances et de loisirs des enfants en situation de handicap ou de troubles de la santé.

Au-delà des lois ou des recommandations, le nombre important d’enfants en situation de handicap ou de trouble de la santé justifie et impose leur considération dans une démarche inclusive commune aux différents acteurs des structures de loisirs. Il est une nécessité de rassembler les visions de chacun dans un but de cohésion et de volonté d’avancer dans un tel projet. L’Ufcv agît pour changer l’ordre des choses, en toute simplicité, afin que chacun profite des atouts de ces lieux privilégiés de découverte, de rencontre, de création, de développement personnel et collectif que sont les accueils collectifs de mineurs.

{
« Travailler à mettre en œuvre l’inclusion,
c’est investir pour une société plus juste
pour un mieux vivre ensemble. »

Nos actions


L'Ufcv a participé au lancement de la Mission nationale ACM et handicap
Participation au lancement de la mission nationale Accueils de Loisirs et Handicap.






L'Ufcv pilote le SIAM 31

Pilotage du SIAM 31 (Service pour l’intégration en Accueil Collectif de Mineurs).



L'Ufcv adhère à la charte Accueil réussi

Adhésion à la Charte « Accueil réussi ».

Intervention de Charles Gardou au colloque national « Vacances et handicap mental » organisé par l’Ufcv en février 2016