Favoriser le Service civique pour un avenir solidaire

DÉVELOPPER LES MISSIONS DE Service Civique

L’Ufcv s’engage en faveur du Service Civique pour un avenir solidaire

Le Service Civique, un engagement citoyen pour les jeunes, au service des autres

Le Service Civique permet à des jeunes de 16 à 25 ans, quels que soient leurs parcours et projets pour le futur, de s’engager dans des missions au service de l’intérêt général. Les jeunes consacrent ainsi 6 à 12 mois de leur vie au service des autres dans un statut de volontaire. Ils perçoivent une indemnisation versée par l’État et par la structure qui les accueille. Un tuteur les accompagne tout au long de leur mission.

Au-delà de cet engagement solidaire pour la collectivité, le Service Civique permet aux jeunes volontaires de bénéficier d’une expérience avec et pour les autres, d’acquérir des savoirs, savoir-faire et savoir-être. C’est aussi un temps pour réfléchir à leur projet d’avenir, et une véritable étape de mixité sociale qui permet rencontres, échanges et partages.

Le Service Civique, un dispositif qui fait écho aux valeurs et au projet social de l’Ufcv

L’Ufcv est une association nationale de jeunesse et d’éducation populaire. Son projet social repose sur une conception de la société qui encourage l’engagement volontaire, et le développement d’actions fondées sur un principe de solidarité et d’utilité sociale. Agréée au titre de l’engagement de Service Civique depuis 2012, et avec déjà plus de 1000 jeunes accueillis, l’Ufcv constate au quotidien tous les bienfaits de ce dispositif : pour les jeunes, pour qui c’est aussi un premier pas vers d’autres formes et espaces d’engagement, et pour ses propres équipes et son projet.

Les volontaires agissent sur des missions en lien avec les activités de l’Ufcv. Ils sont acteurs du développement de nouveaux projets et outils au bénéfice des publics visés par nos actions. Les projets peuvent être ponctuels comme ceux en lien avec de l’animation évènementielle, ou durables comme lorsqu’ils participent à l’élaboration de nouveaux outils pédagogiques à destination des publics. Quelles que soient leurs missions, les jeunes volontaires en Service Civique apportent une dynamique vivifiante pour les équipes Ufcv et un souffle nouveau aux projets. Ils nous permettent aussi de rester en phase avec la jeunesse qui fera la société de demain !

« L’intermédiation », ou comment l’Ufcv aide d’autres structures dans la mise en place de cet engagement citoyen pour la jeunesse

L’intermédiation est la possibilité de faire bénéficier de son agrément à d’autres structures éligibles, notamment celles à but non lucratif. C’est le choix qu’a fait l’Ufcv en accompagnant les structures, adhérentes à l’Ufcv ou non, dans la définition de leurs projets, tout en mettant à disposition un ou plusieurs de ses volontaires.
Pour en savoir plus, consultez le site Ufcv du Service civique.

Le Service Civique un dispositif qui doit garder son essence même, celle de l’engagement !

Alors qu’on observe une dangereuse confusion entre contrats aidés et Service Civique, et plus largement avec toute autre forme de contrats de travail, l’Ufcv milite pour que le dispositif garde son essence même, celle de l’engagement, et s’est associé au communiqué de presse du Mouvement Associatif dénonçant cette dérive.

Le Service Civique n’est pas un emploi, et ne doit pas devenir un outil de la politique de l’emploi ! Ce qui fonde le Service Civique et lui donne tout son sens, c'est l’engagement volontaire de jeunes qui peuvent agir en complémentarité des salariés et bénévoles en faveur de grandes causes nationales. Protégeons cet espace de solidarité !



Quelques chiffres


11 missions agréées

+ de 1 000 volontaires accueillis depuis 2012

Près de 200 structures ayant accueilli un volontaire en intermédiation avec l’Ufcv

800 volontaires formés à la formation civique et citoyenne en 2017