Ufcv - Actualités

Actualités

L’Ufcv s’engage pour la mobilité internationale des jeunes handicapés

posté le 04 décembre 2020

Dans : Actualités des métiers, Occitanie


Pour les trois prochaines années, l’Ufcv participera au partenariat stratégique « Get assured, we manage the risks » (« Soyez assurés, nous gérons les risques ») aux côtés de 7 organisations européennes. Leur but : faire front commun pour lever les freins à la mobilité internationale des jeunes en situation de handicap.

Un partenariat européen pour l’inclusion

En octobre 2019, l’Ufcv en Occitanie participait à un séminaire organisé par Erasmus + à Francfort, avec pour objectif la mise en réseau de professionnel·les travaillant dans le champ de l’inclusion.

Grâce à ces rencontres, l’Ufcv est associée dans un projet de partenariat stratégique sur 3 ans, aux côtés de 7 autres organisations issues de différents pays (Irlande, France, Pays-Bas, Allemagne, Pologne, Roumanie et Turquie). Ces organisations couvrent une grande variété de domaines de travail, tels que les sports, l'éducation non formelle, les arts et la thérapie… 

Ensemble, elles visent à favoriser la mobilité internationale des jeunes en situation de handicap, tout en s’appuyant sur le principe « rien pour nous sans nous » et inclura les personnes en situation de handicap dans de nombreuses activités (réunions de projets transnationaux, cours de formation…).

Équiper les organismes de jeunesse face aux risques

Le projet « Get assured, we manage the risks » se base sur deux constats :

- Les jeunes en situation de handicap hésitent à postuler à des programmes de mobilité internationale, ou leurs proches et personnes chargées des soins les empêchent de le faire, car leurs besoins particuliers peuvent ne pas être pris en compte de manière adaptée.

- Les organismes de jeunesse hésitent à inviter des jeunes en situation de handicap dans leurs programmes de mobilité internationale, car ils considèrent cela comme un risque supplémentaire et estiment qu'ils ne sont pas prêts à faire face à ces risques et à les gérer de manière adaptée.

Pour répondre à ces constats et réduire les obstacles à l'accès aux programmes de mobilités internationales Erasmus + et ESC pour les jeunes en situation de handicap, le programme vise à aider les organisations de jeunesse à mettre en place des plans d'évaluation, de gestion des risques et d’intervention en cas de crise, afin d'améliorer la sécurité dans leurs projets. 

Mobilité internationale pour tou·tes

Margaux Yvon, Chargée de mission à l’Ufcv et représentant l’association au sein du projet, explique : « Nous voulons encourager les jeunes et les organisations de jeunesse à inclure davantage de jeunes en situation de handicap dans des projets de mobilités internationales et contribuer à l'objectif global d'une mobilité internationale pour tou·tes. » 

Concrètement, l’Ufcv participera à des rencontres aux quatre coins de l’Europe pour échanger sur les besoins des personnes en situation de handicap dans le cadre de mobilité et élaborer un guide de bonnes pratiques. 

En France, l’Ufcv, forte de ses expériences en termes de mobilité et d’engagement des personnes en situation de handicap, et de ses liens avec ses partenaires du médico-social et du handicap, participera au recueil des besoins des personnes handicapées et des bonnes pratiques liées à la mobilité internationale. L’association accueillera elle-même l’ensemble des partenaires européens lors d’un séminaire de 3 jours à Toulouse avant 2022 !