Portraits d'engagés à l'Ufcv

Portraits d'engagés

Portraits d'engagés

  
Aude Lefebvre
Professeur des Écoles

Pouvez-vous présenter en quelques mots ?

J’ai 23 ans, je sors d’un Master 2 professeur des écoles et j’exerce aujourd’hui en région parisienne.
Je suis originaire de la région du Bassin d’Arcachon, j’ai eu l’occasion de travailler avec l’Ufcv de Bordeaux, de Toulouse et plus récemment avec l’Ufcv Ile de France.
J’aime beaucoup le sport, je fais du judo et de la plongée et je fais également du piano.


Comment avez-vous découvert l’Ufcv ?

J’ai commencé l’animation à l’âge de 14 ans et j’ai passé mon Bafa avec l’Ufcv.
Mais ma vrai rencontre avec l’Ufcv était en 2012, à la sortie de mon DUT carrière sociale option animation sociale et socio-culturelle. Ayant une équivalence Bafd, mais pas d’expérience, je cherchais un poste en séjour de vacances adaptées.
J’ai postulé à l’Ufcv Toulouse, où j’ai rencontré le responsable Vacances qui m’a donné ma chance en me permettant de diriger, en tant qu’adjointe, mon premier séjour de vacances enfants.


Comment se traduit votre engagement au sein de l’Ufcv ?

J’ai découvert le monde de l’animation avec l’Ufcv et j’y suis restée fidèle.
J’y fais de la formation Bafa, et j’anime depuis plusieurs années le même séjour pour enfants. Pour autant, ce qui est important pour moi c'est de toujours apporter de la nouveauté sur le séjour, en me remettant en question perpétuellement. C’est un domaine où l’on n’a jamais fini d’apprendre.
En dirigeant des séjours et en formant des jeunes au Bafa, cela me permet de continuer sans cesse à évoluer et à transmettre, au travers des valeurs de l’Ufcv, une vision de l’animation qui n'est pas routinière.


Quel est votre meilleur souvenir d’engagée ?

La plupart des stagiaires avec lesquels je travaille sur le terrain sont des stagiaires que j’ai formés. Les voir en action donne vraiment un sens à la formation ! En les observant appliquer ce qu’ils ont appris en formation générale et en les laissant faire des erreurs parfois, ils perçoivent le sens de l’animation. C’est toujours beau de voir des jeunes évoluer de simples stagiaires théoriques en des passionnés d’animation. Il s’instaure une relation de confiance avec les stagiaires formés et c’est une vrai satisfaction.


Que trouvez-vous dans cet engagement ?

Cela m’apporte beaucoup dans l’exercice de mon métier, notamment sur les aspects réglementaires et sur le fait que l’on peut apprendre de façon ludique. On peut apprendre en jouant, cela me nourrit pour l’exercice de mon métier, je pense le faire de manière plus créative et originale.


Que diriez-vous à quelqu’un pour qu’il nous rejoigne ?

Pour moi l’Ufcv, c’est un coup de cœur pour les équipes qui sont sincèrement engagées, on y trouve un réel soutien et un suivi concret. On trouve un réel bon état d’esprit à l’Ufcv, avec une cohésion d’équipe.
On peut aussi expérimenter beaucoup de facettes de l’animation que ce soit sur des séjours, de la formation, le service civique etc. et on se laisse toujours surprendre par de nouvelles découvertes.