Portraits d'engagés à l'Ufcv

Portraits d'engagés

Portraits d'engagés

  
Manon Mouriks
Volontaire en Service civique

Pouvez-vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Manon, j’ai 22 ans. Après mon bac ES, j’ai suivi une formation de deux ans dans le domaine de la cohésion sociale.


Comment avez-vous découvert l’Ufcv et qu'est ce qui vous a donné envie de vous engager au sein de l'association ?

J’ai découvert l’Ufcv par le biais d’une connaissance ! Pendant ma deuxième année d’alternance, j’ai travaillé dans un EHPAD, et ma tutrice de l’époque a quitté son poste pour s’occuper de la coordination du pôle Seniors et Handicap de l’Ufcv à Bouvines. C’est elle qui m’a proposée de rejoindre l’association sur une mission de Service civique qui correspondait bien à mon profil.

De mon côté, je n’avais pas du tout prévu de me lancer dans une mission de Service Civique ! Mais les circonstances à ce moment-là et l’intérêt que je portais pour la mission proposée, qui impliquait de travailler avec un public de personnes âgées, m’ont finalement donné envie de me laisser tenter par l’expérience. Et puis c’était l’occasion pour moi de découvrir le monde associatif !


Pouvez-vous me parler de votre mission de Service civique ? En quoi consiste-t-elle ?

Ma mission de Service Civique consiste à m’occuper de la coordination du Pôle Seniors de l’Ufcv à Bouvines. Concrètement, je planifie et j’organise des ateliers animés par nos bénévoles, je fais le lien entre les bénévoles, les usagers et les communes avec lesquelles l’Ufcv a une convention.

Avec ma tutrice, nous avons également commencé un travail d’enquête sur le terrain. L’idée est de faire du porte à porte dans les communes pour essayer de repérer les besoins des personnes âgées et de rompre leur isolement.


À quoi ressemblent vos journées à l’Ufcv ?

Au quotidien, je m’occupe principalement de l’organisation et de la coordination des ateliers du Pôle Seniors, en lien avec les bénévoles et les territoires.
En effet, nous organisons tous les jours des ateliers sur les communes de Bouvines, Sainghin-en-Mélantois ou Wannehain. Une dizaine d’activités sont proposées aux seniors : atelier mémoire, musique, anglais, peinture, belotte, bridge… Les participant·e·s peuvent s’inscrire à l’année, moyennant une petite participation.

Afin que le plus de personnes âgées possible sur le territoire soient informées de ce que peut proposer l’Ufcv, je m’occupe également de faire de la communication autour de ces ateliers.

En dehors de cela, j’organise d’autres types d’événements, notamment une conférence mensuelle ouverte à tou·te·s, que nous avons appelé « Les Goûters du Savoir ». Elle porte systématiquement sur un thème scientifique et un café gourmand est organisé à la fin pour favoriser les échanges. Ce rendez-vous a été imaginé avec l’aide d’un bénévole très investi, qui a de grandes connaissances sur ce sujet. D’autres événements sont également organisés : des sorties, des repas…


Que trouvez-vous le plus enrichissant dans votre mission ?

Le plus enrichissant dans cette mission, c’est le contact humain que j’ai avec les usagers et les bénévoles !
J’ai aussi beaucoup apprécié l’accompagnement que j’ai eu tout au long de ma mission. Je savais pouvoir compter sur ma tutrice en cas de besoin, mais j’ai aimé travailler en autonomie et être libre de proposer de nouvelles choses. Sa confiance m’a permis de prendre des responsabilités et de gagner confiance en moi professionnellement.


Qu’est-ce que votre engagement à l’Ufcv vous a apporté ?

Mon engagement à l’Ufcv m’a permis de découvrir les valeurs associatives et la solidarité. Cette expérience était aussi enrichissante professionnellement qu’humainement !
Sur le plan personnel, ma mission m’a permis de gagner en confiance en moi et en maturité. Sur le plan professionnel, elle m’a permis de développer mes compétences. Par exemple, j’ai appris à travailler avec les territoires et les réseaux de bénévoles, en équipe, et j’ai développé mon sens de l’organisation.
Mon Service Civique a également élargi mes horizons. Aujourd’hui, j’ai envie de découvrir d’autres types de structures et de modes de fonctionnement que celui de l’EHPAD.


Qui diriez-vous à une personne qui hésiterait à s’engager à l’Ufcv ?

Je lui dirais de ne pas hésiter. Le Service Civique est une expérience unique dans une vie, surtout quand il se fait dans une association ! On apprend des valeurs, on rencontre des gens et on vit des choses qu’on ne vivrait pas forcément dans sa vie personnelle. C’est un vrai enrichissement personnel et professionnel !


Avez-vous des projets pour la suite ? Si oui, lesquels ?

Oui, j’ai envie de poursuivre mes études. Je vais postuler en septembre pour une licence professionnelle dans la coordination médico-sociale, dans le but de travailler dans une structure en lien avec les personnes âgées. Je veux me spécialiser dans ce public.