Ufcv - Actualités

Actualités

Clair Matin, un centre engagé pour le développement durable

posté le 13 août 2019

Dans : Auvergne Rhône-Alpes


Depuis 2017 et la reprise par l’Ufcv de la gestion du centre Clair Matin (Auvergne), les équipes sont impliquées dans une démarche globale de développement durable.

Situé au cœur du Parc des Volcans d’Auvergne et de la Chaîne des Puys, site classé depuis 2019 au patrimoine mondial de l’UNESCO, le centre Clair Matin est la propriété de la Communauté de commune de Riom Limagne et Volcans et géré par l’Ufcv.

Depuis deux ans, la SARL Clair Matin Ufcv s’est engagée pour réduire l’impact environnemental de l’activité du centre et impliquer ses équipes, les vacanciers, les scolaires et toute personne séjournant à Clair Matin dans ses actions en faveur du développement durable. 

Vers une société écoresponsable


Pour l’Ufcv, les questions environnementales s’imposent désormais comme l’affaire de tous et chaque organisme doit considérer le volet écologique comme partie intégrante d’une réflexion sur l’évolution de ses pratiques. 

Pour cette raison, l’association souhaite développer une véritable démarche de développement durable dans le cadre de ses actions. En tant qu’acteur de la formation et de l’animation, l’Ufcv ambitionne également d’intégrer dans chacun de ses projets une approche pédagogique permettant la compréhension et l’appropriation des enjeux écologiques par le plus grand nombre.

Les diverses innovations réalisées au centre Clair Matin sont l'expression de cette volonté. En voici un tour d’horizon.

Tout le monde au tri !


Depuis la réouverture du centre, l’équipe et le public accueilli participent au quotidien au tri des déchets. En effet, un système a été mis en place au niveau du débarrassage des plateaux-repas, invitant chaque convive à trier ses déchets. 

Après quelques cafouillages sur l’identification des poubelles de tris, un tri simplifié est désormais proposé, avec une poubelle pour les déchets alimentaires, en vue d’un compost, une poubelle pour les restes de pains et une poubelle de tout venant en fin de cycle. 

L’Ufcv souhaite perfectionner son système, qui mérite encore d’évoluer en fonction du centre de tri local (SICTOM), et mettre en place par exemple le recyclage des gobelets de yaourts.

Clair Matin, un « établissement témoin » 


Au même titre qu’un établissement scolaire, Clair Matin a postulé et a été sélectionné comme « établissement témoin » par le SICTOM de Pontaumur (63). L’objectif principal de ce projet consiste à œuvrer à la transformation des déchets alimentaires en compost. 


Un diagnostic a été réalisé sur le début de la saison d’activité 2018 pour évaluer ces quantités de déchets à l’année : le constat est sans appel ! Avec 25 000 repas produits et servis entre mars et octobre, le centre Clair Matin générerait près de 9 tonnes de déchets alimentaires, constitués à 90% d’eau, et jetés dans une poubelle partant à l’incinération. 

Ainsi, un composteur a été installé sur le centre en avril dernier. Il est encore trop tôt pour établir un bilan en termes de volume de déchets « exploités » et à la sortie de volume de déchets en moins ; toutefois, l’implication de l’équipe de Clair Matin dans cette démarche, mais également des personnes y séjournant, est réelle. L’équipe a été formée sur le compostage et le logisticien est en charge du suivi du processus et des gestes à effectuer quotidiennement. Les personnes séjournant à Clair Matin, notamment les enfants, sont également largement sensibilisés. Avec cette installation, chacun peut comprendre le fonctionnement de cette « mécanique vivante ». 

Des paniers repas collectifs 


Clair Matin a mis en place un système de paniers repas collectifs pour les déjeuners des groupes en séjour, afin de limiter des déchets d’emballage et de plastique. 

Le centre met  à disposition des conteneurs isothermes avec des plaques gastronomes pour chaque groupe qui opte pour ce pique-nique collectif. Cela permet d’éviter la distribution de sachets pique-niques individuels, avec non seulement des sacs plastiques, mais surtout des portions individualisées avec emballage (salade, fromage…). Ce système n’est pas encore généralisé, car certains groupes ne peuvent transporter le conteneur sur des journées de randonnées par exemple, mais l’idée suit son cours !

Place aux écocups !

 

Comme de nombreux centres collectifs accueillant des enfants en séjour scolaire, la boum et les veillées sont incontournables ! Lors de ces soirées, avec une capacité de 140 lits, le centre Clair Matin distribuait des gobelets plastiques par centaine. Depuis 2019, l’achat de 500 écocups a permis de mettre fin à cette source de déchets plastiques importante (+ de 5000 verres en plastiques sur une saison !). 

Clair Matin accueille le Sun Trip Tour 2019

 
Le projet de séjour « The Sun Trip », prévu depuis juillet 2018, a été réalisé en juillet 2019 avec l’accueil d’une cinquantaine « d’aventuriers en vélo solaire » sur le centre ! Une belle occasion de sensibiliser les personnes séjournant à Clair Matin sur le développement durable ainsi que les enfants de l’accueil de loisirs de Saint-Laure, invités par la communauté de commune Riom Limagne et Volcans, partenaire de l’évènement. 

Et après ?


L’Ufcv compte bien poursuivre son engagement en faveur de l’environnement et souhaite développer à Clair Matin ses projets de séjours sur la thématique du développement durable et de la nature. L’association a également lancé la réflexion sur la consommation électrique du centre, notamment sur son système d’éclairage.